Qui inspire Pierre-Yves Noël ?

Dans la lignée de Nicolas Canteloup et de Laurent Gerra

Nicolas Canteloup

 

Né le 4 novembre 1963 à Mérignac (Gironde), Nicolas Canteloup est un humoriste et imitateur français. Il débute en tant qu'animateur au Club Med au début des années 1990 puis à la radio et à la télévision. En tant qu'humoriste et imitateur, il apparaît dans de nombreuses émissions télévisées (principalement dans l'émission C'est Canteloup, après le JT de TF1, qu'il produit avec Nikos Aliagas puis Alessandra Sublet) et se produit également sur scène.

 

Originaire de Mérignac, Gironde (France), Nicolas Canteloup étudie au lycée Fernand Daguin avant de passer deux ans au centre U.C.P.A. de Segonzac (en Corrèze) afin de préparer et passer haut la main le monitorat d'équitation, répondant à sa passion pour les chevaux. Il offrira là un de ses premiers one-man show, imitant surtout les voisins et ses copains. Il est recruté en 1991 par le Club Med de Pompadour en tant que GO (gentil organisateur) pour exercer ce métier le jour et animer le Monitor's Show la nuit.

Laurent Gerra

 

Né le 29 décembre 1967 à Bourg-en-Bresse (Ain), Laurent Gerra est un imitateur, humoriste, acteur et scénariste français. Il s'est rendu célèbre par ses imitations ironiques de personnalités politiques et de célébrités du monde du spectacle et des médias.

Fils unique d’une vendeuse en linge de maison et d’un employé dans une entreprise de transports. « Ils avaient 20 ans à ma naissance. C'était un jeune couple de Français « normaux », c’est-à-dire très frondeurs avec les institutions, et athées de surcroît ! » se remémore l’humoriste, qui aime évoquer les saveurs et les odeurs de son enfance paysanne : « Sur le flanc des montagnes toutes proches, on allait chercher des narcisses, des mûres, des cèpes, des morilles. Arrivés en haut, on avait des points de vue extraordinaires sur la région, c’étaient des balades géniales ! Et chaque année, on allait voir passer le Tour de France, la caravane, les coureurs en plein effort, c’était magique ! »

 

À l'âge de cinq ans, ce fils unique entame déjà ses premières imitations : ses victimes sont alors Michel Sardou, Jacques Dutronc ou encore certains personnages de La Petite Maison dans la prairie.

 

Malgré un tempérament plutôt calme, il n'apprécie que très moyennement l'école : « Je ne supportais pas les ordres des profs. J'étais toujours au fond de la classe près du radiateur, et dissipais mes camarades. »

 

En 1985, Laurent Gerra se lance dans des études de communication et d'information.

 

Il parvient à échapper au service militaire alors même qu'il était apte, en ayant exagéré le trait sur les tests psychologiques. Le médecin militaire ayant deviné la manœuvre, Gerra lui a expliqué en toute franchise qu'il commençait à faire des spectacles (à Lyon) et désirait monter à Paris. Le médecin a alors accepté de le réformer en retenant la cause : « dépressif avec risque de passage à l'acte ».

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© 2019 Pierre-Yves Noël "imitatUeur" | Tous droits réservés